La Guyane

La Guyane dans poésie la-carte-guyane2

Ma Guyane terre merveilleuse
Belle pays toi qui me rends heureux
Toi qui illumine mon cœur
Tant de fruit succulent, tant d’exotisme
Qui pourrait t’oublier ?

Le soleil brille illuminant tout la splendeur des fleurs
La pluie verse des larmes rafraîchissant la verdure des plantes
Tant de merveille que tu regorge
Terre d’enfance si chère à mes yeux
Qui pourrait t’oublier ?

Ma Guyane chérie à mon cœur accroché
Tu me redonne le sourire
Tout cette richesse, cette nature, ces fleurs si sensuelle, ces fruits si tendre
Ces plage si douce, ces criques d’une lueur resplendissante
Ces oiseaux chantant des mélodies si mélodieuse, si envoûtante
Tant de bonheur
Qui pourrait t’oublier ?

Tu restera malgré tout dans mon cœur
Où que j’aille
J’aurais une pensé pour ma tendre Guyane
Terre si merveilleuse

Majokko Nathalie

Cet article a été publié le Samedi 18 février 2012 à 22:55 et est catégorisé sous poésie. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


dreamingandlive |
Défi lecture Butten Diemeri... |
Conseils de Livres, BD et M... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Simon-Dwight's Translation
| I Speak English
| clcailleau